Ces détails qui tuent : PENDANT l’entretien de recrutement

par | Entretien d'embauche | 0 commentaires

Pour faire suite à l’article précédent caractérisant les éléments avant l’entretien de recrutement, je vais focaliser votre attention maintenant sur ce qu’il faut savoir pour réussir son entretien d’embauche – la phase “pendant”.

Entretien d'embauche

Absence de prise de notes

Montrez à votre recruteur tout intérêt que vous portez au poste et à l’entreprise en prenant des notes. Même si vous vous étiez magnifiquement bien renseigné(e) sur votre éventuel nouvel environnement professionnel, il y a certainement des éléments que vous découvrez, qui vous intéressent et vous concernent. Notez, notez, notez!

Pas de questions

Vous savez tout, rien n’est nouveau pour vous et vous n’avez aucune question? Oui, c’est ce qui vous semble…
Si, à cause du stress lié à la situation, vous avez le vide complet dans votre esprit, préparez vos questions avant le jour J. D’autres viendront certainement au fur et à mesure. Poser des questions montre toujours que vous avez écouté et compris les propos engagés lors de l’entretien d’embauche et surtout que vous êtes intéressé(e) et restez motivé(e).

Pas de regard

Ne fuyez pas le regard. Essayez de le contrôler en gardant ainsi le contact visuel avec le recruteur. Cela démontrera que vous restez attentif(ve), que vous l’écoutez et êtes toujours motvé(e).

Téléphone qui sonne

N’oubliez surtout pas d’éteindre votre portable avant l’arrivée à l’entretien d’embauche. Il m’est arrivé de recevoir un candidat qui, non seulement, avait oublié de l’éteindre avant l’entretien, mais en plus a répondu sans s’excuser par la suite. C’est juste inacceptable!

Réponses apprises par cœur

L’entretien d’embauche est un moment d’échange où le recruteur a besoin de découvrir les vrais atouts, motivations, valeurs ajoutées du candidat. N’apprenez donc pas les réponses-type par cœur qui, au contraire de ce que certains pensent, dévaloriseront votre candidature. Croyez-moi que tout se voit et il n’y a rien de plus “gênant” pour le recruteur de terminer l’entretien et de se dire “Je ne sais pas quoi penser”.

Propos contradictoires

Soyez vous-même et vous saurez expliquer ces éléments que vous voulez “cacher”. Je vous garantis qu’une fois les “petits mensonges” entammés, il sera difficile de s’en sortir et comme vous pouvez le deviner, cela se saura sans tarder car déjà à la 4ème question.

Critiques permanentes envers son ancien employeur

La question concernant les motifs du départ de votre dernière entreprise sera certainement posée. Préparez soigneusement la réponse car si vous êtes parti(e) car vous ne vous entendiez pas avec votre hiérarchie. L’entretien d’embauche n’est pas le moment de jugement ni d’histoire sur qui, quoi ni comment. Ne rentrez pas dans le détail, restez plutôt “diplomate” et pensez à l’avenir.